L’EXEMPLE D’UNE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE ACCOMPAGNÉE PAR ECOTOIT

Depuis sa création en juin 2018, EcoToit a accompagné 60 projets de rénovation – complète, partielle ou en « auto-rénovation » (travaux faits maison, par le propriétaire) – sur différents types d’habitat de toute époque de construction. La plateforme propose un accompagnement personnalisé, à chaque étape du projet : diagnostic et aide à la priorisation des travaux, informations sur les financements possibles, mise en relation avec des professionnels du bâtiment certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), suivi des consommations énergétiques après travaux…

Un état des lieux, avant travaux :

Cette maison d’environ 80 m² habitables se situe à Barberey-Saint-Sulpice. Elle se compose de 2 niveaux sur un sous-sol total. La construction date de 1965, tandis que l’aménagement de l’étage a été réalisé il y a une quinzaine d’années.

La facture énergétique de base est relativement élevée, disproportionnée pour une maison de cette superficie. Une facture qui s’explique par l’absence d’isolation des murs extérieurs et du plancher bas.

Après évaluation énergétique de la maison,
EcoToit a conseillé les travaux suivants

Au terme des travaux, le confort thermique sera nettement amélioré avec une diminution sensible des effets de « parois froides ».

Le propriétaire a fait appel à des artisans, partenaires d’ECOTOIT, pour entreprendre ses travaux

  • Eric Lemaitre, pour l’isolation du plancher
  • ECOVALIS, pour l’isolation thermique par l’extérieur


Entretien avec Olivier, 57 ans, propriétaire de la maison

Quels travaux avez-vous entrepris ?

« … des travaux importants, réalisés sur 1 mois, entre juin et juillet dernier. On a fait appel à des artisans locaux et commencé les travaux au sous-sol (plafond d’une surface de 50 m² recouvert de 80 mm de mousse de polyuréthane) ; des travaux menés sur deux à trois jours. Puis une seconde entreprise s’est attaquée à l’isolation extérieure : 128 m² de façade ont été recouverts de polystyrène graphité (120 mm). Des travaux conséquents nécessitant un vaste échafaudage et mobilisant chaque jour entre deux et quatre personnes – 249 heures de travail en tout. Avec cela, le crépis a été entièrement repris (plus le grain est fin, moins il y a de salissures !), le pignon de la maison repeint en blanc, les gouttières et chéneaux refaits à neuf. Du double vitrage (façade sud) et triple vitrage (façade nord) existaient déjà ; on y a ajouté des volets roulants solaires à l’extérieur et on a refait les rebords des fenêtres. »

Qu’est-ce qu’une « rénovation énergétique » représentait pour vous ?

« Dans la famille, nous sommes assez « écolos » ! On préfère le « faire soi-même » (lessive, produits d’entretien de la maison…), on utilise un lombri-composteur dans le jardin qui nous permet de réduire de moitié nos ordures ménagères et d’avoir de l’engrais naturel pour nos plantations. Je contrôle ma consommation d’eau, je privilégie l’électricité basse tension. C’est un tout. Des habitudes à prendre, finalement simples à mettre en œuvre ! Avec cette rénovation énergétique, on vise le bien-être de chacun, à la maison. On va gagner en temps, en énergie. Par rapport au coût engagé, il ne faut pas s’attendre à un retour sur investissement tout de suite, mais c’est d’abord le confort qui est recherché, en toute saison. »

Pourquoi avoir fait appel à EcoToit ?

« EcoToit permet d’avoir une sécurité. C’est un trait d’union entre l’État et le client, c’est aussi l’accès à un panel d’artisans identifiés RGE (Reconnus Garants de l’Environnement). En bref, c’est rassurant ! Avant de faire appel à EcoToit, nous avions déjà fait réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE), mais nous avions besoin d’orientations. On a découvert EcoToit sur internet, après quelques recherches. Parce que c’est local, que l’accueil téléphonique était agréable et qu’il y avait une volonté de bien répondre, j’ai donné suite… Question de mise en confiance et d’atomes crochus ! Rendez-vous a été pris avec un ingénieur, pour des prises de mesures, un bilan thermique. Après un échange fructueux, un premier constat immédiat, EcoToit a formulé des préconisations de travaux. L’étiquette énergétique était à E (plutôt médiocre)… et nous pouvions espérer, à l’issue des travaux, atteindre un niveau C, forcément bien meilleur – signifiant plus de confort, un logement plus économe à tous points de vue, un patrimoine immobilier revalorisé. Des premières demandes de devis auprès d’artisans partenaires d’EcoToit ont suivi, avec en parallèle le montage du plan de financement. EcoToit a pu m’apporter tous renseignements utiles quant aux aides financières. »


Quels conseils donneriez-vous à un « candidat » à la rénovation énergétique ?

« Mieux vaut être aidé ! Se lancer seul dans un projet de rénovation n’est pas simple. Le projet a pris du temps, il a dû mûrir : deux ans ont passé entre les toutes premières démarches et le démarrage effectif des travaux. On a rencontré des difficultés dans le montage financier ; les demandes de financement ont pris du temps. Les délais d’artisans sont à prendre en compte et il faut faire attention au démarchage frauduleux. Dès lors que nous avons fait appel à EcoToit, un suivi s’est mis en place avec des échanges réguliers. Cet accompagnement s’est révélé très utile, constituant une vraie source d’informations, aidant à la bonne gestion des travaux dans le temps et nous permettant de démêler certaines situations. En bref, on a mis en place un partenariat dans les deux sens !  Au final, 98% de bon et seulement 2% de mauvais dans les travaux ! Nous sommes satisfaits du résultat. Un nouveau déplacement de l’ingénieur EcoToit, avec caméra thermique, suivra cet hiver, pour observer, nous l’espérons, une nette réduction des déperditions de chaleur… »

Redimensionner le texte
Contraste